La série « confinement » de Stéphane Duquesnoy dans un salon virtuel en 3D

Une exposition 3D virtuelle d’une taille inédite a été imaginée par le magazine photo OPENEYE avec la Société Artgence et le laboratoire PICTO, qui met en scène une centaine de séries, sur plus de 3.000 m2, avec 570 photos exposées. 

La série de Stéphane Duquesnoy, membre du photo club Léo Lagrange, y est exposée. Il a photographié les travailleurs « en première ligne » lors du premier confinement.

Pour lui, ce confinement a permis à chacun, malgré un manque cruel de contacts physiques, de se retrouver avec soimême, mais également de mettre en avant la générosité de beaucoup de personnes, les professions du monde médical dont il fait partie, et de se rendre compte qu’une nouvelle fois avec eux, on a évité le pire : un nombre bien plus important de décès 

Certes, nous faisons notre métier du mieux que nous pouvonscomme les autres professions indispensables à la vie de tous à chacun, comme les pharmaciens, les laboratoires, éboueurscaissières” Ajoute t’il.

Une initiative du magazine photo OPENEYE 

Lors du premier confinement, le magazine sur la photographie OPENEYE lançait un appel à projet sur le thème “Confinement, dans l’attente de la renaissance.” 

“Dans toutes les périodes de contraintes, apparaît un foisonnement d’initiatives créatives. Celle que nous vivons aujourd’hui n’échappe pas à la règle : les réseaux sociaux fourmillent de publications d’artistes qui apportent un peu d’évasion dans le quotidien de chacun.” (rédaction OPENEYE) 

En effet, plus de 500 portfolios ont été envoyé, du 21 avril au 21 juin, par tous les photographes confinés.